logo

[Article] Jungle Trekking in Khao Yai National Park !, Thailand

JUNGLE TREKKING
in KHAO YAI National PArk

Après un trajet de deux heures en train, nous voilà arrivés à Pak Chong, ville la plus proche du Parc National de Khao Yai. On peut vous dire que nos débuts ici ont été fastidieux…Notre guesthouse se trouve à environ 22km de la ville et 4km de l’entrée du Parc. Pour s’y rendre on est sensé prendre un « blue truck » à un endroit… après deux heures d’attente on ne l’a toujours pas vu passer ! On se rabat dont sur un taxi 5 fois plus cher… au moins on rejoint notre hôtel dans les montagnes avant la tombée de la nuit ! Ici c’est un peu la cambrousse, seulement un restaurant, une « kitchen » et un petit boui-boui supermarché aux alentours !

A Khao Yai le touriste est un portefeuille sur pattes ! Le parc étant assez difficile d’accès, un beau business s’est développé autour de ça L’entrée du Parc est à 400 baths par jour par personne pour les étrangers contre 40 baths pour un thaï ! Il n’y a aucun transport en commun permettant de se déplacer dans les 2 168 km² du parc ! Il reste 3 solutions : prendre un tour organisé, louer un véhicule ou Hitch-Hiker (=faire du stop !). Vous devinez notre choix ? Après avoir pris le coup, on s’est vraiment bien marré à lever le pouce !

Khao Yai est le parc national le plus ancien de Thaïlande. Il s’agit de la forêt de mousson la plus étendue et la mieux préservée du territoire ; et a été classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Cette jungle est parcourue par environ 50km de pistes de trek qui suivent les chemins de migration des animaux. Des hordes d’éléphants sauvages vivent ici, mais aussi des ours, et de nombreuses espèces de singes et d’oiseaux.

La première journée, on décide de commencer à explorer le parc par nous même. On arrive au centre après s’être fait transporter en minivan climatisé d’un tour organisé ! C’est l’heure de prendre un bon petit déj’ ! On s’achète des morceaux d’ananas, et la vendeuse nous met en garde « monkey, monkey !!! »… A ce moment, on ne comprend pas tout à fait ce qu’elle veut dire par là ! On trouve un endroit où s’asseoir et on vérifie bien que les singes face à nous gardent leurs distances …. Jusqu’à ce que le sachet de Nina vole en l’air !!! Un singe vient de l’arracher en passant par derrière ! L’effet de surprise est clairement à son avantage ! Il a le temps de piquer 2, 3 morceaux avant qu’on réagisse !

Après ce petit déj’ agité on se lance pour notre premier trek de 6km dans la jungle ! On peut dire que les indications sont sommaires et qu’on a du rebrousser chemin plus d’une fois pour repartir dans la bonne direction ! La piste sillonne dans les fougères et sous une végétation épaisse. La lumière est tamisée car les rayons du soleil sont filtrés par la canopée. L’atmosphère qui règne ici est plutôt calme même si par moment les bruits des animaux deviennent intenses. On croise une famille de gibbons qui passe en sautant d’arbre en arbre ! On tombe sur pas mal de gros cacas d’éléphants et souvent ça sent fort l’animal ! Tout ça n’est pas toujours très rassurant ! Le parcours n’est pas des plus simples et on n’a pas toujours été certain d’être sur la bonne piste mais on a vraiment adoré cette expérience !

On a envie de remettre ça et ça tombe bien car on a encore un peu de temps prévu ici ! On décide de se lancer dans le fameux trek de 8km permettant d’atteindre la Haew Suwat Waterfall. Il est réputé difficile et doit être obligatoirement fait avec un guide-rangers pour ne pas se perdre ! Après un peu de négociation on a l’autorisation de se lancer avec Sutin qui sera notre guide et ouvreur de piste ! On est aussi accompagné par la « rescue team » ! Nous voilà parti à sept pour une belle aventure !!! Le rythme de marche est très (très) soutenu mais heureusement les pauses sont assez régulières ! Tous nos rangers sont très sympas et mettent beaucoup d’énergie à nous montrer des empruntes laissées par les animaux sauvages, nous faire reconnaître les oiseaux à leur chant, nous faire sentir certaines écorces aux parfums connus… On a un petit frisson quand on est face à des griffes d’ours sur un tronc mais tout va bien !!! Après trois bonnes heures de marches on a les crocs ! Après avoir admiré la cascade on est content de rejoindre une kitchen pour partager un bon repas tous ensemble ! On se marre quand on voit la quantité de chili qu’il y a dans leurs assiettes ; proportions poulet/chili : 50/50 !!! Après avoir repris des forces il est temps de se mettre en route pour rejoindre le centre en Hitch Hiking ! Pas facile de se faire prendre quand on est un groupe de 7 mais on croit qu’être accompagné de rangers aide beaucoup !!!

Après ces deux journées bien chargées on s’est octroyé un peu de repos rando à vélo dans la région ! On a découvert des sources d’eau chaude et en fin de journée on est allé admirer la sortie des chauves-souris. Un ballet de plusieurs millions de chauves-souris qui sortent d’une même grotte puis suivent le flux d’air ! Impressionnant !

On a passé de très bons moments ici même si on regrette un peu de ne pas avoir eu la chance de croiser la route d’un éléphant sauvage. On a bien profité de « la fraicheur des montagnes », du calme de la campagne loin de la ville et des touristes !

5 thoughts on “[Article] Jungle Trekking in Khao Yai National Park !, Thailand”

  1. Superbe compte rendu qui nous permet de « marcher » à vos côtés
    pour fouler ces sols inconnus, sauvages et aventureux!
    Bisous Bisous
    Les Thaïs apprécient les « blondes »?

Répondre à Gwenaëlle Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *