logo

[Article] Chiang Mai : capitale du Nord qu’on a adoré et détesté…, Thailand

CHAING MAI :
Capitale du Nord
qu'on a adoré et détesté...

Nous voilà arrivés à Chiang Mai après avoir visité les très célèbres ruines du parc historique de Sukhothai à vélo ! Si vous n’avez pas encore visionné cet album, vous pouvez toujours le découvrir en :

Il nous aura fallu un bon 6h00 de bus pour atteindre Chiang Mai, considérée comme capitale de la Thaïlande du nord et très réputée pour la quantité d’activités qui y sont proposées. Notre ressenti sur cette ville est très partagée… on l’a tout aussi bien adorée que détestée !

Le cœur vibrant de la ville se trouve à l’intérieur des remparts : dans la « Old City ». On y trouve un nombre incalculable de temples, de petites boutiques, de galeries d’art, de bars et de restaurants. C’est à Chiang Mai qu’on a parcouru les plus beaux marchés, qui sont aussi les plus étendus et les plus bondés ! La ville est entourée de montagnes dans lesquelles vivent encore de nombreuses tribus qui profitent des marchés en ville pour vendre leurs créations artisanales. Les stands ici sont très intéressants mais la foule se densifie très rapidement à la tombée de la nuit et ça devient vite impossible de s’en approcher…

La différence entre la « Old City » et la ville environnante est très marquée. A l’intérieur une foule de touristes consommateurs à toute heure et des prix gonflés à bloc ! A l’extérieur les rues apparaissent quasi désertées à l’exception du marché nocturne et de Chinatown ! On y retrouve nos petites cuisines à 3 francs 6 sous !

Chiang Mai déborde de temples ! Sans rire, il y en a (au moins) un à chaque coin de rue ! Pour éviter l’overdose on s’était préparé une petite sélection de ceux qui nous semblaient les plus inhabituels donc intéressants !Le Wat Phra That Doi Suthep en faisait parti parce qu’il se trouve en dehors de la ville au sommet d’une petite montagne. On s’attendait à une belle petite excursion côté nature… c’était pas gagné ! En commençant l’ascension de la montagne on s’est rendu compte virage après virage qu’on ne serait pas les seuls en haut ! Arrivé au sommet, c’était plus bondé que le sommet de Chinatown ! Les Songthaews étaient là garés les uns derrières les autres près à charger leurs touristes pour les redescendre … Les escaliers menant au temple étaient noir de monde… L’ambiance dans le sanctuaire était presque agressive car tout le monde se marchait dessus… Le temple cependant était vraiment très joli mais l’atmosphère qui y régnait nous a un peu gâché le plaisir…

En redescendant les fameux escaliers, on a pu voir des enfants costumées, maquillées, coiffées, pomponnées en « location » pour faire des photos à leurs côtés… quel spectacle affligeant que de voir des adultes payer et cautionner cette pratique. Certaines petites avaient du mal à lâcher leur biberon… On a retrouvé ce même spectacle le soir sur les marchés…
La grande mode ici est de payer pour se faire photographier à côté d’un tigre ! Franchement qu’elle classe à côté d’un animal rendu amorphe à doses de sédatif quotidiennes et aux griffes arrachées…
Le « Safari de nuit » est également une attraction très appréciée ! Les animaux en cage sur-sollicités de jour sont en plus harcelés de nuit à coup de phares de voitures et de flashs photo ! Qu’elle belle invention !
On peut aussi aller grimper sur le dos d’éléphants maltraités …en sachant qu’un éléphant est bâti pour pousser-tracter et non porter !
Et puis si on n’en a toujours pas eu assez… on peut aller rendre visite à la tribu Karen autrement nommée « long-neck » ou « femmes girafes ». Il s’agit de réfugiées Birmanes qui ne sont plus libres de leurs déplacements et se retrouvent désormais dans de véritables zoo humains.

On a rapidement compris qu’à Chiang Mai le touriste est devenu roi et que pour lui plaire l’industrie ne recule devant rien. On trouve ça vraiment dommage de se rendre compte aussi franchement des effets néfastes que le tourisme peut avoir sur une région. Quand on imagine les sommes misent en jeu on se dit qu’il y aurait surement de meilleures idées à trouver pour « aider au développement » des populations locales. De belle initiatives existent tout de même à Chiang Mai et se alentours et c’est pour ça qu’on y a passé un agréable séjour et qu’on imagine très bien y revenir !!!

Ici à Chiang Mai on a vécu une expérience incroyable ! L’apprentissage de la cuisine thaïe ! On a choisi une formule « journée complète » pour avoir la possibilité de découvrir 7 catégories de plats différentes ! A savoir : une soupe, une salade, des spring-rolls (=rouleaux de printemps) un stir-fried (= »sauté » au wok), une pate de curry et le curry associé et bien sur un dessert ! La journée a commencé par une visite du petit jardin bio pour découvrir et se familiariser avec les différents aromates, herbes, épices, etc… et par un petit tour au marché pour en apprendre un peu plus sur les différents types de riz et de nouilles !
Il était temps de se mettre aux fourneaux ! On a choisi de cuisiner pour chacune des catégories des plats différents pour pouvoir en goûter deux fois plus ! Et oui, on est des gros gourmands !!! On vous laisse découvrir nos exploits en images !


*Une mention particulière à Max pour l’utilisation éprouvante du pilon et du mortier dans sans la préparation de sa savoureuse Papaya Salad et de le base de curry rouge !


Une journée excellente ! On est ressorti de là la peau du ventre bien tendue !!!

2 thoughts on “[Article] Chiang Mai : capitale du Nord qu’on a adoré et détesté…, Thailand”

Répondre à Mam Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *